Jazz sous les pommiers (3) : David Patrois/Luca Aquino

         La  formule originale du  « concert promenade »  a rencontré, cette année encore, un beau succès. Un concept simple : deux lieux « surprises », deux concerts différents. Vendredi 26 mai, le public a ainsi pu découvrir, dans le magnifique cloître de l’ancien hôpital de la ville, le trio de David Patrois (vibraphone et marimba), Jean-Charles Richard (saxophone soprano et baryton) et Luc Isenmann (batterie) qui a présenté trois extraits de l’album « Flux tendu » ( Le cri de RahanSeven for reggae et Flux tendu). Des compositions ciselées, inventives et bien rythmées. On serait bien resté là, à écouter le beau son du marimba et les rêves de Diego (très jolie composition de David Patrois écrit il y a quelques années, en l’honneur de son fils), mais il faut vite repartir pour découvrir la seconde surprise… Autre endroit, autre ambiance : un magnifique jardin ombragé pour le trompettiste Luca Aquino et l’accordéoniste Carmine Ioanna. Un jazz plus lent, calme, aux influences orientales évidentes. Des jeux sur les sons aussi : une belle trompette amplifiée par l’écho, des mélodies sifflées, le bruit du vent ou de la mer… une envie de voyager. Deux moments magiques, pour un jazz jeune, inspiré et inspirant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *