Jazz sous les pommiers (1) : Christian McBride Big Band

       Le grand contrebassiste américain qui, de Hancock à Marsalis,  a joué avec tous les grands noms du jazz, a choisi Coutances et son Festival pour présenter samedi 5 mai, pour la première fois en France, son Big Band. Le show, particulièrement cadré, « à l’américaine », a permis de mettre en lumière, chacun à leur tour, des musiciens extrêmement brillants, répartis en deux groupes sur la scène : le big band d’un côté, le trio piano- basse- batterie de l’autre, au rythme impeccable (incroyable batteur Quincy Phillips) dans les compositions très swing (magnifique introduction du Thermo de Freddy Hubard), voire « very funky » (The black messiah part II de George Duke ). Du côté des cuivres et des bois,  mention particulière tout de même pour la section des trompettistes, à couper le souffle. Frank Greene, Freddie Hendrix, Brandon Lee et Nabate Isles se sont relayés pour nous offrir des solos à la virtuosité vertigineuse (get it together) ou des mélodies douces et lyriques (I thought about you). Quant à la chanteuse Melissa Walker, elle nous livre, d’ une voix grave et chaude originale, de belles reprises, notamment  Mister Bojangles  et  The more I see you. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *